TUMULTE
Faite du bruit des Hommes, des âmes et des passions

Photo Frederic Iovino
Photo Frederic Iovino

press to zoom
Photo Alain Scherer
Photo Alain Scherer

press to zoom
Photo Frederic Iovino
Photo Frederic Iovino

press to zoom
Photo Frederic Iovino
Photo Frederic Iovino

press to zoom
1/11

Dans cette création, Bruno Pradet a choisi de conduire sa « tribu dansante » sur une ligne de crête entre chant baroque et vibration électro-rock.

Tout est affaire de groupe, de rencontre et de friction chez cet artiste qui aime réunir des communautés éphémères sur scène. Fil conducteur de TumulTe, le répertoire musical des XVIIème et XVIIIème offre quelques célèbres thèmes lyriques qui interrogent l’amour, la mort, les luttes de pouvoir…

C’est un groupe de neuf artistes prompts au mélange qui est appelé à porter à la scène ce nouveau condensé de l’expérience humaine. Versant classique, deux chanteurs (une soprane et un contre-ténor violoniste) ; versant électrique, un bassiste, un guitariste ; l’ensemble étant orchestré par un musicien et ses machines.

Cinq interprètes appelés à mêler leurs lignes musicales aux évolutions de cinq danseurs explosifs lancés entre soli, battles sporadiques, unissons… Une meute agile pour imaginer mille et une manières de refonder l’utopie du vivre ensemble.

Chorégraphie et scénographie : Bruno Pradet

Interprétation chorégraphique : Christophe Brombin, Jules Leduc,  Noëllie Poulain, Thomas Regnier, Loriane Wagner

Chant et musique : Marion Dhombres (soprano), Mathieu Jedrazak (contre-ténor / violon alto), Frédéric Joiselle (voix / guitare), Franck Tilmant (voix / basse)

Manipulation sonore : Yoann Sanson

Création lumière : Vincent Toppino

Costumes : Laurence Alquier

Construction luminaire : Pierre-Yves Applincourt

trombine_tumulte.jpg

Coproduction : Compagnie Vilcanota, Théâtre de Bourg en Bresse (01), Théâtre de Roanne (42), Théâtre d’Aurillac (15), Théâtre d’Auxerre (89)

Soutiens : l’Agora / Montpellier Danse (34), Les Hivernales CDCN d’Avignon (84), le Gymnase CDCN de Roubaix (59)

Cette création a reçu le soutien de l'ADAMI et de la SPEDIDAM, ainsi que d'Occitanie en scène dans le cadre de l'aide à la mobilité artistique pour le festival d'Avignon.