SHORT PEOPLE
Création pour l'extérieur ** été 2022

Photo : Hervé Richard
Photo : Hervé Richard

press to zoom
Photo : Hervé Richard
Photo : Hervé Richard

press to zoom
Photo : Hervé Richard
Photo : Hervé Richard

press to zoom
Photo : Hervé Richard
Photo : Hervé Richard

press to zoom
1/6

Dans « Short People », nous retrouverons l’idée d’une société en réduction symbolisée par un groupe de gens dont les membres tentent à leur façon de faire face à la brutalité du monde.

 

Comment rester des gens dans le capharnaüm actuel ?

Comment se tenir debout encore et toujours ?

Comment faire avec l’autre, mon pote, mon ennemi, mon ami, mon cousin, mon frère, mon égo, mon ombre…

L’autre, comme un morceau de moi-même.

Se saisir de lui pour exister, l’enfoncer pour sortir la tête de l’eau et le rattraper avant qu’il ne sombre, pour ne pas rester seul.

Coller aux gens pour se rassurer, les quitter pour hurler, s’arrêter pour rire, rire, rire encore...

Et toujours incarner la danse pour témoigner qu’on est vivant.

  

Une danse tribale dans ses fondements mais actuelle dans sa forme et dans la musique avec laquelle elle fait corps.

Une danse qui nous raconte la beauté d’une chute, la violence d’une crispation, l’aveuglement d’un homme qui court, l’effondrement d’une cadence, ou encore la déclaration d’amour que l’espace fait au temps.

Une danse qui nous dit toutes ces choses qui peuvent se résumer en un geste, en une image, dans cette fulgurance que peinent parfois à trouver les mots.

Une danse qui fera de « Short People » une pièce éminemment physique, mettant aux prises une petite communauté de gens bousculés par des sonorités entêtantes.

« Short People » sera construite comme une partition musicale, qui résonne plus qu’elle ne raisonne, « Short People » sera une pièce faite par des gens pour d’autres gens.

 Elle reposera majoritairement sur un mouvement choral organisé autour d’une pulsation dont la lente évolution engendre un basculement imperceptible d’une situation dans l’autre.

Dans ce long morphing, les images se succèdent pour évoquer un petit bout de monde occupé à la préservation d’un équilibre indispensable à sa survie.

Chorégraphie : Bruno Pradet

Interprétation : Christophe Brombin, Céline Debyser, Jules Leduc, Thomas Regnier, Loriane Wagner

(danseuse remplaçante : Claire Vuillemin)

Création sonore : Yoann Sanson

Costumes : en cours