DES CAILLOUX SOUS LA PEAU

Création 2009

Danse de la matière, matière de danse, quand l'image s'emmêle...

** pour 4 danseurs - à partir de 9 ans - 60' **

 

Teaser du parcours déambulatoire

 

« Je parle pour les gens habitués à trouver de la sagesse dans la feuille qui tombe, des problèmes
gigantesques dans la fumée qui s'élève, des théories dans les vibrations de la lumière, de la pensée dans les marbres, et le plus horrible des mouvements dans l'immobilité. Je me place au point précis où la science touche à la folie, et je ne puis mettre de garde-fous. »
Honoré de Balzac

 

Inspirée de l'œuvre d'Etienne-Jules Marey sur les mouvements de l'air.
Des cailloux sous la peau est le parcours d'un étrange voyageur traversant des contrées mystérieuses, hypnotiques, parsemées aussi de sourires inattendus. Il y croise des personnages qui dansent avec le sable, la fumée, la lumière, l'image, les sons, en une chorégraphie où ils n'ont pas toujours le premier rôle.
Les vibrations et les suspensions qui les animent créent d'autres univers, d'autres visions que ce que semblent les choses. C'est au cœur de la rencontre entre les corps et la matière que s'inventent des mouvements touchant au merveilleux.

 

Cette pièce existe également sous forme de parcours déambulatoire dont l'organisation et la durée sont adaptées en concertation avec les structures d'accueil.
Le public chemine alors à travers des lieux (intérieurs et/ou extérieurs) rendus insolites par des présences inhabituelles. Il s'y pose quelques instants pour voir couler du sable, s'envoler des images, et danser des gens.

 

« le bonheur de retrouver l'enfance du regard émerveillé devant la création qui danse. » Geneviève Brun

« ... jamais auparavant ne s'était imposé à moi ce constat imagé : "On a taillé un costume à l'espace!" Je ne puis exprimer autrement ce fascinant effet produit par l'alliance des projections vidéo, des accessoires et des lumières : tout cela bouge, coule, vibre comme le font des étoffes autour du corps d'un comédien. » Isabelle Roche

 

 

Conception : Bruno Pradet
Chorégraphie et interprétation : Christophe Brombin, Céline Debyser, Nathalie Galoppin, Bruno Pradet
Création et régie lumière : Vincent Toppino
Régie générale et son : Yoann Sanson
Création sonore : Nicolas Stimbre et Yoann Sanson
Regard complice : Olivier Papot
Conception d'éléments scénographiques : Dr Prout
Peinture : Ibrahim Hussein

Inspiration bibliographique : "Mouvements de l'air : Etienne-Jules Marey, photographe des fluides" de Georges Didi-Huberman et Laurent Mannoni

 

Avec le soutien : du Pacifique|CDC Grenoble (accueil studio), de la MJC de Rodez, du Périscope à Nîmes, du Théâtre de la maison du peuple à Millau, de Réseau en scène Languedoc-Roussillon, de la Mission Départementale de la Culture en Aveyron, de Hérault Diffusion, de l'Adami
Avec l'aide de : la DRAC et la région Languedoc-Roussillon, du département de l'Hérault
Remerciements : les Hivernales - CDC Avignon, Théâtre Albarède à Ganges, Eric Clément, Laurent Albouy

 

© photos : Juliette Moreau, Vincent Toppino, Olivier Sybillin, Silwia, Eric Boudet, Christophe Aubry